Pourquoi la ville de Bruges est-elle devenue l’une des plus grandes villes commerciales au Moyen âge ?

Share Button

Pourquoi la ville de Bruges est-elle devenue l’une des plus grandes villes commerciales au Moyen âge ?Savez-vous pourquoi la ville de Bruges est-elle devenue l’une des plus grandes villes commerciales au Moyen âge ?

Vous n’en savez rien ? 🙂 De toute façon, avouez que vous ignorez où se trouve Bruges 🙂

Tout d’abord, sachez que de nos jours, Bruges est une ville de Belgique située en Région flamande.

Au Moyen âge, Bruges était la plus grande ville d’Europe du Nord.

Bon… Pourquoi la ville de Bruges est-elle devenue l’une des plus grandes villes commerciales au Moyen âge (entre le 13ème et 15ème siècles) ?

Voici les 5 raisons :

1- Bruges était très bien située

Bruges est située au sud du delta du Rhin, de la Meuse et de l’Escaut face à l’Angleterre. Bruges n’avait pas de port de mer mais au moyen âge, des canaux ont été construits dans les marais pour relier la ville aux avant-ports de Damne et de l’Ecluse sur la mer du nord.

Les navires de marchandises s’arrêtaient à l’Ecluse. Ensuite, des petites embarcations acheminaient les marchandises jusqu’au centre-ville de Bruges par les canaux. D’ailleurs, Bruges est surnommée  « la Venise du Nord » à cause de ces petites embarcations et ses nombreux canaux.

2- Bruges était gérée par des Bourgeois

A Bruges, le seigneur était le comte de Flandre. Mais à cette époque, les commerçants (les Bourgeois) voulaient plus de liberté et de pouvoir. Le seigneur savait qu’il devait les écouter car ils lui payaient un impôt (nommé Tonlieu).

Du coup, le comte a demandé aux commerçants d’élire parmi les riches marchands et les maîtres-artisans des échevins (des magistrats). Puis, par une Charte communale, le comte a donné le droit aux échevins d’administrer eux-mêmes la ville 🙂

Sur la Grand-Place (la halle aux draps), un marché couvert servait aussi d’Hôtel de ville où siégeait les échevins. La Grand-place est surmontée d’un beffroi (haute tour) symbolisant l’autonomie de la ville.

3- Bruges était un carrefour de nations marchandes

Les marchands de Bruges venaient d’Europe, d’Afrique et d’Asie pour négocier entre eux. Ils se regroupaient en « nations ». Chaque nation avait sa « maison » pour accueillir les marchands, leurs réunions et elles servaient aussi de consulat.

Bruges vivait donc du Grand commerce. Les marchands étaient des commerçants, des artisans mais aussi des banquiers qui prêtaient de l’argent à intérêt. D’ailleurs, la 1ère bourse de valeurs est née à Bruges en 1409 🙂

Les marchands faisaient partie de la Hanse flamande (l’association des marchands protégeant leurs intérêts).

4- Bruges était une grande place commerciale

La ville recevait des marchandises d’Europe, d’Afrique et d’Asie (des produits alimentaires ordinaires, des produits de luxe, des matières premières textiles, des minerais…).

5- Bruges était le principal centre textile de l’Occident

A la fin du 13ème siècle, Bruges comptait 50 000 habitants et la plupart était artisans dans le textile.

 

Enfin, pour approfondir ce sujet, lisez le texte C’est quoi le Grand commerce ?

Voilà tout ! 🙂

Share Button