Pour mettre la synthèse et l’infodivertissement au cœur de l’apprentissageAvant de lire un texte, nous avons tous, enfants et adultes, développé le même automatisme : on scrolle le texte pour vérifier sa longueur 🙂 Les textes longs ont tendance à nous freiner et à devenir un obstacle à l’apprentissage.

Par ailleurs, le caractère formel voire rigide des contenus à apprendre nous éloigne souvent d’un principe simple : on apprend mieux en s’amusant 🙂

Du coup, valoriser la synthèse et l’infodivertissement c’est favoriser l’apprentissage et réussir ce qui doit devenir l’objectif de l’école, à savoir, la socialisation des enfants.