En quelle année l’esclavage a-t-il été aboli en France ?

Share Button

En quelle année l’esclavage a été aboli en FranceSavez-vous en quelle année l’esclavage a-t-il été aboli en France ? Peut-être pas 🙂

Voici donc des éléments importants à retenir :

A la fin du 18ème siècle, la France était l’un des pays les plus actifs dans “la traite des Noirs“.

Il faut savoir que le Roi Louis XIII a autorisé l’esclavage en 1642 et qu’en 1672, son fils, Louis XIV, a motivé les Négriers privés à poursuivre l’esclavage en leur accordant une prime de treize livres par “tête de nègre”.

Notez également qu’en 1685, toujours sous le règne de Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert a rédigé le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Dans le Code noir, les esclaves sont considérés comme des “biens meubles”, que l’on peut vendre ou échanger. Horrible… 🙁

A cette époque, les bateaux du Commerce triangulaire partaient des ports français (Nantes, Bordeaux, La Rochelle…) chargés d’armes, d’alcool et de bijoux pour aller chercher des hommes, des femmes et des enfants noirs en Afrique. Les esclaves étaient ensuite amenés vers les îles d’Amérique pour rapporter sucre, cacao, tabac et pierres précieuses en Europe.

Au cours du seul 18ème siècle, les Négriers français ont réalisé près de 2 300 voyages. Pendant la Traite négrière, la France aurait ainsi transporté près de 2 millions d’Africains vers les Caraïbes. Quand même… 🙁

Cependant, le 18ème siècle voit aussi naître un Mouvement abolitionniste. Des philosophes comme Montesquieu, Voltaire, Rousseau, De Jacourt… s’opposent à la Traite des Noirs. Voilà des gens bien 🙂

Des Associations antiesclavagistes telles que La Société des Amis des Noirs sont créées et demandent l’égalité entre Blancs et Noirs dans les colonies.

Du coup, retenez que le premier Décret d’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises a été voté par Robespierre et les membres de la Convention le 4 février 1794. Le décret souligne une abolition de l’esclavage sans indemnisation des propriétaires.

Toutefois, ce décret ne s’appliquera qu’à Saint-Domingue, en Guyane et en Guadeloupe. Il n’est pas appliqué en Martinique et à Tobago (des îles occupées à l’époque par les Britanniques) ni à la Réunion et à l’Île-de-France (actuelle île Maurice) car les administrations locales s’y opposaient.

Enfin, en mai 1802, la France récupère la Martinique mais le Premier consul Napoléon Bonaparte y réintroduit des esclaves (son épouse Joséphine de Beauharnais née d’ailleurs en Martinique) ainsi qu’en Guadeloupe.

L’esclavage n’a finalement été aboli de manière définitive dans toute la France qu’en 1848 (Décret du 27 avril 1848). Ouf 🙂

Voilà tout ! 🙂

Share Button