En quelle année le français est-il devenu la langue officielle de la France ?

Share Button

En quelle année le français est devenu la langue officielle de la France ?Savez-vous en quelle année le français est-il devenu la langue officielle de la France ? Peut-être pas 🙂 Vous vous êtes contenté(e) de retenir l’année de la Révolution française 🙂 C’est déjà pas mal…

Avant tout, notez que le premier texte écrit en français date de février 842. Cependant, il a fallu attendre 697 ans pour que le français devienne la langue officielle de la France. En effet, tous les actes juridiques et administratifs étaient jusque-là écrits en latin. Eh oui, avant sa mort, Charlemagne avait restauré l’Empire Romain d’Occident (c’était l’objectif de sa vie). Le latin étant la langue de l’ancien Empire Romain, dans l’empire créé par Charlemagne, le latin était devenu la langue d’usage. Sacré Charlemagne 🙂

Bon… En quelle année le français est-il devenu la langue officielle de la France ?

Retenez donc que le français est la langue officielle de la France depuis août 1539 à la suite de l’Ordonnance de Villiers-Cotterêts (Ordonnance sur le fait de la justice) signée par le Roi François 1er.

Intitulée précisément « Ordonnan du Roy sur le fait de justice », l’Ordonnance de Villiers-Cotterêts est un texte législatif composé de 192 articles signé par François 1er entre le 10 et le 25 août 1539 à Villiers-Cotterêts (dans l’actuel Département de l’Aisne).

Les articles 110 et 111 de l’Ordonnance de Villiers-Cotterêts indiquent que pour faciliter la bonne compréhension des actes de l’administration et de la justice, tous les documents relatifs à la vie publique du Royaume de France doivent être rédigés « en langage maternel français et non autrement » 🙂

Ces deux articles n’ont jamais été abrogés (annulés). L’Ordonnance de Villiers-Cotterêts est donc le plus ancien texte législatif en vigueur en France.

De ce fait, l’Ordonnance de Villiers-Cotterêts est le document législatif qui instaure le français comme langue officielle de la France en lieu et place du latin mais aussi des dialectes et langues régionales.

Sachez également que cette ordonnance rend obligatoire la tenue de registres des baptêmes et des décès par les curés pour la quasi-totalité des personnes. En effet, les Juifs et les personnes excommuniés n’étaient pas concernés 🙁

Enfin, notez que l’Ordonnance de Villiers-Cotterêts a été longtemps appelée Guillemine ou Ordonnance Guillemine (en référence à celui qui l’avait rédigée, à savoir, le Chancelier Guillaume Poyet, avocat et membre du Conseil privé de François 1er).

Voilà tout ! 🙂

Share Button