A la Une :

Quelle est la curieuse particularité des échographies de grossesse en Inde ?

Share Button

echographies-de-grossesse-en-indeLes échographies de grossesse en Inde sont assez curieuses. On ne vous apprend rien si l’on vous dit que lorsqu’une femme est enceinte, elle passe des échographies pour vérifier, entre autres, l’état de santé du fœtus.

Les échographies de grossesse en Inde s’inscrivent à peu près dans cette lignée. En Inde, comme en Europe et ailleurs, les femmes font des échographies pour se rassurer quant à la bonne évolution de leur grossesse et surtout par rapport à l’état de santé du fœtus.

Du coup, en quoi les échographies de grossesse en Inde sont différentes ? Quelle est la curieuse particularité des échographies de grossesse en Inde ?

En effet, en Inde, depuis 1994, une loi interdit les médecins de révéler aux femmes enceintes le sexe du fœtus. En effet, la loi indienne interdit de pratiquer des échographies dans le but de connaître le sexe du futur bébé. Les échographies doivent servir à vérifier uniquement l’état de santé du fœtus.

Dans ce sens, vous vous demandez probablement pourquoi est-il interdit de révéler le sexe du bébé en Inde ?

En fait, les autorités indiennes ont instauré cette loi pour lutter contre les avortements discriminatoires au détriment des filles. Des médecins se sont retrouvés en prison pour avoir révélé le sexe du fœtus aux futurs parents.

En Inde, d’une manière générale, les couples préfèrent avoir un garçon. Les femmes enceintes cherchent souvent à avorter si elles parviennent à savoir qu’elles portent une fille.

Sachez donc qu’en Inde, les filles sont perçues comme une charge trop lourde. Un proverbe indien dit ceci : « Élever une fille c’est comme arroser le jardin de son voisin ». L’Inde a toujours été dominée par les hommes, l’homme représente la force et est l’héritier par défaut des biens d’une famille. Les filles sont, par contre, considérées comme inférieures et comme une charge économique puisqu’en Inde, la famille de la fille est censée payer la dot.

Voilà tout ! Si vous attendez un enfant, vous savez où il ne faut pas y aller pour connaître son sexe 🙂

Share Button

Commentaires

Commentaires

Ce texte vous a intéressé? Dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*