Comment était la vie dans les campagnes de l’Occident au Moyen âge ?

Share Button

Comment était la vie dans les campagnes de l'Occident au Moyen âge ?A votre avis, comment était la vie dans les campagnes de l’Occident au Moyen âge ? Aucune idée ? 🙂

Sachez, tout d’abord, que dans les campagnes de l’Occident médiéval, chaque terre appartenait à un Seigneur. Le Seigneur contrôlait les Serfs (les paysans non libres). Les paysans (90% de la population) appartenaient à des Seigneurs et travaillaient durement pour eux 🙁

Bon… Comment était la vie dans les campagnes de l’Occident au Moyen âge ?

La vie dans les campagnes de l’Occident médiéval était très difficile. Les paysans vivaient avec leurs animaux dans des maisons en bois et en terre couvertes de chaumes (sorte de paille qui couvre le toit).

Les femmes s’occupaient essentiellement de la maison, des enfants et du jardin. Les hommes travaillaient aux champs où ils cultivaient surtout des céréales (la base de l’alimentation paysanne).

L’agriculture était l’activité principale des paysans. Ils avaient amélioré l’utilisation d’outils agricoles tels que les moulins à eau, les moulins à vent (au 12ème siècle) et la charrue pour préparer la terre. Du coup, ils n’utilisaient plus la meule à bras pour moudre le grain et des animaux (bœufs et chevaux) tiraient les charrues 🙂

Les paysans pratiquaient également l’Assolement triennal (technique agricole qui s’étale sur trois ans pour avoir une alternance de cultures). Il consiste à diviser en trois parcelles les terres cultivables, chaque année une parcelle reste en jachère (en repos, pour ne pas l’appauvrir) et les deux autres sont utilisées pour planter deux cultures différentes. Le rôle des parcelles alterne chaque année.

Cependant, les paysans souffraient souvent de disette (manque d’aliments) et parfois de famine (manque de nourriture sur une période relativement longue).

Ainsi, le taux de mortalité infantile était très élevé et les familles cherchaient à avoir beaucoup d’enfants (5 enfants en moyenne par famille au 11ème siècle) pour « compenser » un éventuel décès d’enfant.

Dans la campagne médiévale, la vie des paysans s’organisait autour de l’église à travers les fêtes religieuses, les messes, les mariages et des actions de solidarité entre les villageois (collecte de vivres, construction léproseries pour soigner les personnes atteintes de la lèpre…) 🙁

Enfin, notez que les outils agricoles améliorés, les nouvelles cultures comme les céréales de printemps ne sauront pas combler le manque d’engrais. Du coup, les rendements restent insuffisants 🙁

Voilà tout 🙂

Share Button