Précédent
Suivant

C’est quoi les Sacrements au Moyen âge ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

C’est quoi les Sacrements au Moyen âge ?D’après vous, c’est quoi les Sacrements au Moyen âge ? Oups 🙂 Vous n’en savez peut-être rien 🙂

Si vous êtes abonné(e) aux textes de Débétiseur, vous savez qu’au Moyen âge, l’Eglise jouait un rôle social important. Elle s’occupait de l’éducation, des hôpitaux, mais son rôle majeur était de veiller à ce que les populations vivent dans le respect des principes chrétiens. Voilà pourquoi l’Eglise a créé les Sacrements 🙂

 

Bon… C’est quoi les Sacrements au Moyen âge ?

Les Sacrements sont des actes religieux créés par l’Eglise afin d’établir ou de renforcer un lien entre les fidèles et Dieu.

Les Sacrements amenaient donc les fidèles à respecter les actes religieux pour accéder au paradis après leur mort et avoir la vie éternelle 🙂

En effet, au Moyen âge, en créant les Sacrements, l’Eglise a réussi à instaurer une société binaire qui se résumait de la façon suivante :

– Ceux qui respectaient les pratiques et les principes de l’Eglise étaient des bons-chrétiens. Ils étaient assurés d’aller au paradis 🙂

– Ceux qui ne respectaient pas les pratiques et les principes de l’Eglise étaient des mauvais-chrétiens (des hérétiques). Ils étaient condamnés à la prison, à la torture ou à la mort et assurés d’aller en enfer 🙁

Dans ce sens, tous les Chrétiens vivaient dans l’espoir d’obtenir le SALUT, c’est-à-dire le droit d’aller au paradis après leur mort afin de connaître une vie meilleure et sans fin auprès de Dieu.

Quels étaient les Sacrements instaurés par l’Eglise au Moyen âge ?

L’Eglise avait instauré sept Sacrements :

1- Le Baptême
Considéré comme le plus important, il marque l’entrée du fidèle dans la communauté chrétienne.

Au Moyen âge, le taux de mortalité infantile étant particulièrement élevé, les enfants étaient baptisés dès leur naissance. Le lien de l’enfant avec Dieu était ainsi très vite établi.

2- L’Eucharistie
C’est le partage du pain et du vin proposés par le prêtre et symbolisant le corps et le sang du Christ.

3- La Confirmation
C’est un acte réalisé vers l’âge de 10 ou 12 ans qui permet de renouveler l’engagement du baptême.

4- Le mariage
C’est l’union d’une femme chrétienne et d’un homme chrétien devant Dieu.

5- La pénitence
C’est un acte engagé par le fidèle pour se réconcilier avec Dieu après avoir péché.

6- L’Extrême-onction
Acte à travers lesquels les fidèles mourants ou gravement malades mettaient leur âme entre les mains de Dieu pour les aider à supporter leurs souffrances et avoir droit à une sépulture chrétienne.

7- L’Ordre/Ordination
Acte réservé au clergé. A travers l’Ordre, l’Eglise glorifie les clercs de missions sacrées, à savoir, répandre la foi chrétienne, célébrer la messe et administrer les Sacrements aux fidèles.

 

Retenez donc qu’à travers les six premiers Sacrements l’Eglise a réussi à encadrer la vie des chrétiens et à faire en sorte qu’ils suivent ses enseignements pour obtenir le Salut (en suivant la messe, en priant, en donnant l’aumône et en évitant toute forme d’hérésie).

Enfin, notez que pour pousser davantage les chrétiens au respect de ses principes, l’l’Eglise a créé l’Excommunication (acte consistant à expulser de la communauté chrétienne les fidèles qui manquent gravement aux préceptes de l’Eglise).

L’Excommunication rendait donc impossible l’accès au paradis. Les chrétiens craignaient l’Excommunication plus que tout et elle les poussait à se comporter en bon-chrétiens 🙂

Voilà tout ! 🙂

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Précédent
Suivant

Ecoutez gratuitement des livres audios pendant 1 mois et sans engagement ! Plus de 400 000 livres disponibles (romans, bien-être, indépendance financière, life style, biographies...)

Audible

Débétisez-vous plus :-)

Abonnez-vous à nos textes

Inscription gratuite. Vos données sont utilisées uniquement pour vous envoyer un e-mail chaque vendredi à 20h annonçant la publication de nouveaux textes.