C’est quoi la métonymie ?

Share Button

c’est quoi la métonymieC’est quoi la métonymie ? Avouez que vous n’en savez rien 🙂 Démarrons donc la séance de rappel 🙂

La métonymie est une figure de style appartenant à la famille des figures de substitution (utilisées pour remplacer).

Bon… C’est quoi la métonymie ?

 

Observez ces phrases…

1- David Lemoche va boire un verre.

2- Marie Bouboune demande du feu.

3- David cherche un toit pour s’installer avec Marie Bouboune.

4- David a volé un Picasso.

 

Alors… Que constatez-vous par rapport aux mots en gras ?

Vous avez certainement remarqué que, dans certaines phrases, malgré un certain manque de logique, les mots en gras ne rendent pas ces phrases incompréhensibles.

En effet, dans chaque phrase, les mots en gras désignent un objet, une personne, une idée, un fait auxquels ils sont liés dans l’usage courant de la langue.

Dans Boire un verre, VERRE désigne couramment le contenu d’un verre (bière, vin, jus…). David ne va pas avaler un verre 🙂

Dans Demander du feu, FEU désigne couramment un briquet ou des allumettes pour allumer une cigarette.

Quant à Chercher un toit, TOIT désigne couramment un logement.

Enfin, dans Voler un Picasso, PICASSO désigne couramment un tableau peint par Pablo Picasso. David n’a pas volé un artiste-peintre 🙂

 

Du coup, c’est quoi la métonymie ?

Vous l’avez probablement compris, la métonymie est une figure de style qui consiste à désigner un objet, un être, une idée ou un fait en utilisant un autre mot qui lui est associé dans l’usage courant de la langue :

5- Prends du sopalin pour essuyer la bave de Marie Bouboune.

Dans Prends du sopalin, SOPALIN désigne du papier essuie-tout. En France, on utilise couramment SOPALIN (nom d’une marque) pour désigner tous les papiers essuie-tout.

Enfin, notez que la métonymie peut se faire par une relation :

De Contenant au Contenu (Phrase 1 où le VERRE est en réalité le contenant de ce qu’on boit) ;

D’effet pour la cause (Phrase 3 où l’envie de fumer – cause – est la conséquence de la demande de feu – effet -) ;

De la partie pour le tout (Phrase 4. Ce type de métonymie s’appelle synecdoque).

De remplacement de l’artiste par l’œuvre (Phrase 5).

De transformation d’un nom propre en nom commun ou vice-versa (Phrase 6. Ce type de métonymie s’appelle antonomase).

Voilà tout ! 🙂

Share Button