Précédent
Suivant

A quoi sert la ponctuation ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

A quoi sert la ponctuation ?Selon vous, à quoi sert la ponctuation ? Vous l’avez oublié ? 🙂

Pour rappel, nous retrouvons des signes de ponctuation dans les phrases et dans les textes 🙂

Bon… A quoi sert la ponctuation ?

Observez…

Phrase : Hier matin, Marie Bouboune a acheté une paire de menottes.

Texte : Hier soir, David a attaché Marie Bouboune au lit avec des menottes. Ils voulaient vivre une expérience coquine. David a aimé tous ce que Marie Bouboune avait acheté pour leur soirée : des collants panthère, des bottes longues à talon haut, un fouet C’était magique ! Cependant, David a perdu les clés des menottes et un serrurier a dû intervenir pour détacher Bouboune.

Alors… Que constatez-vous ?

Vous avez probablement remarqué que :

La ponctuation facilite la compréhension de la phrase ou du texte. Elle nous aide à comprendre le sens des phrases et à nous repérer dans la phrase ou dans le texte. A titre d’exemple, les points indiquent où se termine chaque phrase.

La ponctuation nous aide à marquer des pauses et à choisir le bon ton pendant la lecture d’une phrase ou d’un texte.

 

Intéressons-nous maintenant aux 6 signes de ponctuation les plus utilisés :

1. Le point ( . )

Il indique la fin d’une phrase. Il sert donc à séparer les phrases et lorsqu’on lit, il indique qu’on doit marquer une pause :

– Marie Bouboune est toujours attachée au lit. David est paniqué.

 

2. Le point d’interrogation ( ? )

Il se met à la fin d’une phrase qui exprime une demande (une phrase qui pose une question). Lorsqu’on lit, il indique que notre ton doit monter légèrement et on marque ensuite une pause :

– David a attaché Bouboune au lit ?

 

3. Le point d’exclamation ( ! )

Il se met à la fin d’une interjection (Ah, Oh, Mon Dieu…) ou à la fin d’une phrase qui exprime un sentiment (colère, joie, surprise…). Lorsqu’on lit, après un point d’exclamation, on doit marquer une pause.

– Zut ! Bouboune a perdu connaissance !

 

4. La virgule ( , )

Elle sert à séparer des groupes de mots de même nature ou de même fonction qui ne sont pas liés par des conjonctions de coordination (et, mais, ou, car, ni…). Lorsqu’on lit, après une virgule, on marque une petite pause.

– Hier soir, pendant que David cherchait les clés des menottes, Bouboune était angoissée, stressée, tremblante et inquiète.

 

5. Les deux points ( : )

Ils sont utilisés pour annoncer :

a) Les paroles de quelqu’un :

– David a dit : Tu es sublime ma Bouboune !

b) Une énumération :

– Pour sa soirée, Marie Bouboune a acheté : des collants, des bottes, un fouet et un rouge à lèvres noir.

c) Une explication ou une justification :

– David est en prison : il a laissé Bouboune toute seule attachée à un lit d’hôtel.

 

6. Les guillemets ( « » )

Ils servent à encadrer une citation, les paroles de quelqu’un, une conversation ou un mot qu’on souhaite mettre en valeur.

– Bouboune a dit : « Je ne veux plus voir David ».

 

Voilà tout ! 🙂

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Précédent
Suivant

Découvrez les 100 livres les plus vendus en France

(Liste actualisée toutes les heures)

Voir le Top 100 ici

Ecoutez gratuitement des livres audios pendant 1 mois et sans engagement ! Plus de 400 000 livres disponibles (romans, bien-être, indépendance financière, life style, biographies...)

Audible

Débétisez-vous plus :-)

C’est quoi un paronyme ?
Français

C’est quoi un paronyme ?

D’après vous, c’est quoi un paronyme ? Si vous avez fait des petites siestes pendant vos cours de français au Collège, la notion de paronyme

Abonnez-vous à nos textes

Inscription gratuite. Vos données sont utilisées uniquement pour vous envoyer un e-mail chaque vendredi à 20h annonçant la publication de nouveaux textes.