a ou à ?

Share Button

On observe beaucoup de fautes d’orthographes dans l’emploi de a et de à : a ou à ?

Vous faites probablement partie des personnes qui hésitent devant a et à 🙂 Ces deux lettres ont la même prononciation mais on constate que sur l’un des a il y a un accent 🙂 D’ailleurs, comment s’appelle cet accent ? C’est un accent aigu ou un accent grave ? Vous le saurez ci-dessous 🙂

Alors… a ou à ?

Observez ces phrase…

– Elodie a demandé à Kévin de lui apporter sont string panthère.

– Marie Bouboune a beaucoup de chance. Son nouvel appartement est à 50 mètres de celui de David Lemoche.

– Cédric part vivre à Lyon, la ville où il a perdu sa virginité.

Alors… Que constatez-vous ?

Vous avez certainement compris qu’en fonction du sens de notre phrase, on peut employer a ou à. Cependant, on observe :

– La présence du a en tant que forme verbale : il s’agit du verbe avoir conjugué à la troisième personne du singulier (il/elle a…). Exemple : Marie Bouboune a beaucoup de chance.

Ou

– La présence du a avec un accent grave 🙂 : avec un accent, le a devient une préposition, c’est-à-dire, un mot invariable qui introduit un complément marquant un rapport de direction, de destination, de lieu, d’appartenance, de moyen, de manière ou de temps. Exemple : Cédric part à Lyon (à introduit un complément de lieu – rapport de destination).

Attention ! Il ne suffit pas de savoir que a = verbe avoir et à = préposition. Vous devez être capable de savoir exactement quand utiliser a et quand utiliser à. Voici donc une astuce 🙂 :

Dans votre phrase, si vous pouvez remplacer a par « avait », vous devez écrire A. Si vous ne pouvez pas remplacer a par « avait », vous devez écrire À 🙂

Exemple : Elodie a (avait) demandé à (avait) Kévin de lui apporter sont string panthère.

Voilà tout ! À vous de jouer 🙂

Share Button