A la Une :

“Vous êtes ouverte madame?” Attention à la formulation des phrases!

Share Button

formulation-des-phrasesOui, attention à la formulation des phrases en français. Vous connaissez probablement cet échange transcrit dans le livre Les tribulations d’une caissière:

Le client: Vous êtes ouverte ?
La caissière: Moi non, ma caisse oui!

La richesse lexicale et grammaticale de langue française ouvre des portes à la formulation de phrases pouvant faire l’objet d’interprétations diverses. Du coup, vous devez faire particulièrement attention à la formulation de vos phrases au risque de déclencher des interprétations éloignées de ce que vous souhaitez réellement exprimer.

A titre d’exemple, dans une phrase, l’article défini “le”, “la” ou “les” peut remplacer un complément d’objet direct (COD).

Illustration:

Tu veux la chemise rouge? (“la chemise rouge” est le COD de la phrase)
Oui, je la veux! (“la” remplace le COD de la première phrase, c’est-à-dire, “la chemise rouge”).

Dans ce sens, dans la formulation des phrases, les articles définis (le, la, les) qui deviennent des COD laissent, malgré eux, la porte ouverte à des nouveaux champs sémantiques (les phrases prennent un sens différent) lorsqu’on sort certaines phrases de leur contexte.

Dans ce texte, nous présentons des bouts de conversation (réelles) qui vous montreront que vous devriez faire attention à la formulation de vos phrases, que vous devriez veiller à terminer vos phrases et que, dans certains cas, vous devriez  ne pas hésiter à réutiliser vos COD pour maintenir des échanges sans ambiguïtés:

Situation 1:

Un homme: Tu es sûre que tu veux l’essayer? Elle est grosse! Tu auras du mal à venir à bout
Une femme: T’inquiètes… Je t’ai dit que j’adore la pipe.

Situation 2:

Un Journaliste: Madame la Députée, comment vous sentez cette grosse mesure du gouvernement?
La Députée: Je la sens bien… Elle est ferme… Elle est droite… Je la sens bien

Bon… Ce petit malin de journaliste aurait pu dire “Quel est votre regard sur…” pour empêcher la pauvre Députée de formuler une réponse qui parle aux esprits tordus!

Situation 3:

L’homme: Fais-moi plaisir… J’ai trop envie de te la mettre
La femme: Je suis pas sûre que ça soit une bonne idée… Je ne suis même pas sûre qu’elle passe!
L’homme: Je te la mettrai doucement
– La femme: Bon ok… Vas-y, fais-toi plaisir.

Information importante: Il s’agissait de la bague de fiançailles portée par la mère du monsieur.

Situation 4:

– Un jeune homme: Salut Paul, tu es avec Marie? Tu fais quoi?
– Paul: Oui, je la prends en bas des escaliers.

Voilà tout… Nous espérons que ces situations vous ont convaincues de l’importance de la formulation des phrases et de la nécessité ne faire en sorte qu’elles ne soient pas facilement décontextualisées.

Share Button

Commentaires

Commentaires

Ce texte vous a intéressé? Dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*