A la Une :

Qui est Daniel Teklehaimanot ?

Share Button

Daniel-TeklehaimanotVous n’avez probablement jamais entendu ce nom. Pourtant, Daniel Teklehaimanot est rentré dans l’histoire en 2015.

Daniel Teklehaimanot est un Érythréen né en 1988. Détrompez-vous, ce n’est pas un Érythréen qui a traversé la méditerranée dans l’espoir de marcher un jour sur le sol londonien.

C’est homme est, en effet, un sportif, un très grand sportif qui est rentré dans l’histoire de son sport en brillant sur le sol français le 9 juillet 2015.

Daniel Teklehaimanot est un cycliste doublement rentré dans l’histoire du Tour de France. En fait, samedi 4 juillet 2015, Teklehaimanot est devenu le premier cycliste d’Afrique noire subsaharienne à prendre le départ du Tour de France (102ème édition).

Quatre jours plus tard, le 9 juillet, lors de la 6ème étape du Tour de France (entre Abbeville et Le Havre), le coureur érythréen (de la formation sud-africaine MTN-Qhubeka) est également devenu le premier cycliste noir africain à porter le maillot à pois du meilleur grimpeur. Endurant, Teklehaimanot a grimpé le premier au sommet d’une côte de catégorie quatre.

Il est important de signaler qu’il ne s’agit pas d’un coup de chance pour ce coureur. Daniel Teklehaimanot est un grimpeur à part entière. Quelques semaines avant la Grande boucle, en juin 2015, il a fait sensation en terminant en tête du classement de la montagne du Critérium du Dauphiné.

Enfin, Daniel Teklehaimanot est aussi un battant. Atteint d’une tachycardie en 2009, il a été opéré du cœur la même année. Cependant, il reprend très peu de temps après le vélo et s’entraine avec une intensité conséquente. En 2011, il remporte le Tour du Rwanda. Daniel Teklehaimanot est un véritable héros en Érythrée.

Share Button

Commentaires

Commentaires

Ce texte vous a intéressé? Dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*