A la Une :

Noms de famille: Voici trois cas où ils deviennent rigolos

Share Button

noms-de-familleDans certaines situations, certains noms de famille font l’objet de blagues plutôt rigolotes.

Certains noms de famille illustrent bien le pouvoir des mots. Lorsqu’un nom propre est aussi un nom commun (Chevalier, Porte, Chapeau…), il est facilement détourné et celui ou celle qui le porte peut vivre des moments difficiles. Cela est aussi valable pour les noms de famille homophones de mots particuliers (Monsieur Montcuq, par exemple).

Si vous êtes concerné(e) par cette situation, vous savez que votre nom de famille peut vous jouer des tours et devenir lourd à porter. Mais c’est cela le pouvoir des noms !

Voici ce qui est arrivé à une famille qui retrouvait sans cesse des graines dans sa boîte aux lettres. Pourquoi ? Parce qu’elle s’appelle Moinot (homophone de Moineau, l’oiseau).

Fatigué de recevoir de graines, un jour, monsieur Moinot décide de coller un mot sur sa boîte aux lettres. Voici le contenu du mot :

« MERCI D’ARRÊTER
DE METTRE DES GRAINES
DANS NOTRE BOITE AUX LETTRES ».

Un rigolo de son immeuble qui ne souhaitait pas voir Moinot mourir de faim a rajouté une petite modification au mot collé sur la boîte aux lettres :

« MERCI D’ARRÊTER
DE METTRE DES GRAINES
DANS NOTRE BOITE AUX LETTRES ».

Un mot disparait et moineau, pardon… Moinot a droit à sa dose…

Dans un autre contexte, vous verrez que certains noms de famille nous inspirent, ils nous rendent très imaginatifs, ils nous rappellent les contes de notre enfance

Voici le mot qu’un monsieur a retrouvé collé sur sa boîte aux lettres, juste au dessus de la plaquette affichant son nom :

« On a votre
chèvre en otage !
Rançon 10 000 €
Si vous voulez la revoir… en vie ! ».

Petite précision, ce monsieur s’appelle Seguin.

Le dernier cas, aussi réel que les autres (mais non extrait du livre Chers voisins – mots doux & petites querelles de voisinage ), concerne une dame qui a changé d’immeuble au bout de deux mois car, sur son interphone, à côté de son nom de famille, des jeunes de son immeuble n’arrêtaient pas de coller un bout de papier où l’on pouvait lire : Poilue !

Oui, vous l’avez devinez, il s’agissait de l’interphone de Madame Chatte.

Voilà… Si vous êtes une femme célibataire et que vous souhaitez porter le nom de votre futur époux, vous êtes avertie : Certains noms de famille peuvent vous faire déménager !

Share Button

Commentaires

Commentaires

Ce texte vous a intéressé? Dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*