A la Une :

Il n’est pas PRÊT d’oublier ou Il n’est pas PRÈS d’oublier ?

Share Button

il-n-est-pas-pres-d-oublierDoit-on écrire Il n’est pas PRÊT d’oublier ou Il n’est pas PRÈS d’oublier ? Voilà une question intéressante 🙂

On observe souvent que le mot Prêt et le mot Près sont mal employés par bon nombre de locuteurs. À l’oral, l’emploi erroné de Prêt et de Près n’est pas perceptible car ces mots sont homophones (ils ont exactement la même prononciation mais un sens différent).

Regardons ces mots dans des phrases pour savoir s’il faut écrire Il n’est pas PRÊT d’oublier ou Il n’est pas PRÈS d’oublier ?

Observez…

– François est Près de Julie.

– Nicolas est loin des yeux de Carla mais il est Près de son cœur.

– Le bureau de Jean-Marie est Près de la maison de Marine.  

Que constatez-vous ?

Vous avez, sans doute, constaté que le mot Près signifie À côté de. Près est un adverbe et il est invariable. Rappelons au passage qu’un adverbe est un mot invariable qui complète ou modifie le sens d’un verbe, d’un adjectif ou d’un autre adverbe.

Par ailleurs, on observe que Près est suivi de la préposition DE. Attention, il peut aussi être suivi de : DU, DE LA, DES.

Observez maintenant trois phrases où l’on trouve le mot Prêt…

– François est Prêt à épouser Julie.

– Nicolas est Prêt à pardonner François.

– Jean-Marie est Prêt pour lire son discours.

Ici, on observe que le mot Prêt signifie préparé à, disposé à. Prêt est un adjectif (un adjectif est un mot qui qualifie le nom auquel il se rapporte). Du coup, si vous hésitez entre Près et Prêt, il faut savoir qu’on écrit Prêt si au féminin on peut dire PrêtE.

Par ailleurs, on constate également que Prêt est toujours suivi de À ou de POUR.

Ainsi, vous l’avez compris, on doit toujours écrire : Il n’est pas PRÈS d’oublier 🙂

Share Button

Commentaires

Commentaires

Ce texte vous a intéressé? Dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*