A la Une :

Fautes d’orthographe: Ce concierge a fait fort!

Share Button

fautes-d-orthographeLes fautes d’orthographe deviennent de plus en plus omniprésentes. Pourtant, lorsqu’il ne s’agit pas de fautes d’inattention, les fautes d’orthographe peuvent être évitées. Les dictionnaires et les grammaires existent toujours 🙂

Dans ce texte, nous nous attardons sur le mot d’un concierge à l’attention d’un habitant de l’immeuble dont il assure, entre autres, l’entretien (cf. Livre Chers voisins – mots doux & petites querelles de voisinage, p. 126).

Voici le mot (retranscrit textuellement) :

“A celui qui crache sur les parroies et la
glace d ascenseur , si je te chope je te fait
lécher avec ta langue . Tu n est qu un gros
dégueulasse ,pense aux enfants qui ce
tiennes aux barres et qui peut avoir des
maladies,

le concierge”

Ne nous attardons pas sur le placement curieux de certaines virgules ou sur l’absence d’apostrophes… Regardons ensemble les fautes d’orthographe de notre cher concierge:

1- De nombreuses personnes se demandent si on écrit paroi ou paroie. La réponse est PAROI (mot féminin). Quant au mot parroies, il est une invention du concierge. Il aurait dû écrire: “À celui qui crache sur les parois et la glace de l’ascenseur…”.

Par ailleurs, vous l’avez compris, il vaut mieux écrire “glace DE L’ascenseur”. En fait, l’ascenseur a une glace. Glace d’ascenseur sous-entend une glace propre/spécifique pour les ascenseurs. Vous connaissez la nuance entre: Maison de poupée et Maison de la poupée…

2- Petit rappel de la conjugaison des trois premières personnes du singulier du verbe FAIRE (verbe du 3ème groupe): Je fais, tu fais, il/elle/on fait… Faites donc un effort cher concierge: Je te FAIS !!!

3- “si je te chope je te fait lécher avec ta langue”. Ouh là ! Il est en colère le concierge ! Mais… Est-ce que le petit malin de l’immeuble pourra lécher le crachat avec son coude? Peut-être avec sa joue? Bien sûr que non… 🙂 Voilà un bel exemple de pléonasme. Ce n’est pas une faute d’orthographe mais c’est intéressant d’observer que certains pléonasmes sont bien plus gros que le fameux Descendre en bas ou le tant utilisé Monter en haut.

4- De toute évidence, ce concierge a des difficultés à accorder le verbe conjugué au pronom personnel auquel il se rapporte ou au sujet de sa phrase: “Tu n est qu un gros dégueulasse , pense aux  enfants qui ce tiennes aux barres et qui peut avoir des maladies”.

Il va loin tout de même… “ce tiennes” au lieu de “se tiennent”. En plus, cet immeuble craint! En fait, tel que c’est écrit, on peut sous-entendre que les enfants peuvent avoir déjà des maladies et ils risquent d’en attraper d’autres en touchant l’œuvre du cracheur ! C’est un immeuble de malades… 🙂

Share Button

Commentaires

Commentaires

2 commentaires sur Fautes d’orthographe: Ce concierge a fait fort!

  1. Faute d’attention et non d’inattention.

  2. 🙂 Ah… Cher Raymond, nous pensons que vous devriez lire ce texte que nous avons intitulé : Faute d’attention ou Faute d’inattention ? http://www.debetiseur.com/faute-dattention-faute-dinattention/
    A bientôt pour des nouveaux textes 🙂

Ce texte vous a intéressé? Dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*