A la Une :

E sans accent: les 4 cas de figure à retenir

Share Button

e-sans-accentE sans accent. Eh oui, quand est-ce qu’on ne met pas d’accent sur le E?

Voilà une question intéressante! Et comme d’habitude, vous aurez droit à des éléments de réponse très précis 🙂

On peut considérer qu’il existe 5 cas de figure où le E s’écrit sans accent. Pour les comprendre et ne plus faire d’erreurs, vous devez tout simplement bien observer les lettres qui composent le mot que vous souhaitez écrire.

Allez… Concentrons-nous sur les les 4 cas de figure où le E s’écrit sans accent:

1- Vous ne mettrez jamais d’accent sur le E s’il est suivi de la consonne X.

Par exemple: examen, examiner, exercice, exercer… Évitez donc d’écrire j’éxerce le métier de…

2- Ne mettez jamais d’accent sur le E s’il est suivi d’une consonne doublée.

Illustrons cela… Dans le mot effet, le E est suivi de la consonne F qui se répète deux fois (consonne doublée). Dans ce cas, on ne met pas d’accent sur le E. Cette règle sera appliquée dans l’écriture de mots tels que : s’efforcer, effectuer, essayer, intéressant…

3- La lettre E s’écrit sans accent lorsqu’elle n’est pas à la fin d’une syllabe.

Rappelez-vous… Vous devez observer les lettres qui composent le mot que vous souhaitez écrire. Pour ce 3ème cas de figure, nous vous demanderons, tout d’abord, de découper le mot en syllabe pour savoir si le E ne prend pas d’accent.

Attardons-nous sur mot destin… Découpons-le en syllabes: des/tin. Ici nous ne mettons pas d’accent sur le E car il est à l’intérieur d’une syllabe.

Vous remarquerez le même principe à chaque fois que le E ne se trouvera pas à la fin d’une syllabe : perte – per/te ; estimer – es/ti/mer, technique – tech/ni/que ; élection – é/lec/tion…

4- Ne mettez pas d’accent sur la lettre E s’il est muet.

Voici quelques exemples où le E est muet: portera, parlement, repos, reposer, premier, secret, porte, poule, finale, que, me

N’oubliez pas! Un E muet est un E non prononcé. Cliquez sur ce lien pour lire un texte qui vous fera remémorer la différence entre E ouvert (muet) et E prononcé (fermé).

Enfin, nous n’avons pas besoin de vous dire que dans la terminaison des verbes à l’infinitif, le E ne prend jamais d’accent: mangér, parlér, prendré… 🙂

Share Button

Commentaires

Commentaires

Ce texte vous a intéressé? Dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*