A la Une :

“Devant l’aclamation du public, le cycliste n’a pas vu la femme qui cherchait à alaiter son bébé”. Cette phrase est-elle correcte?

Share Button

doublement-consonnesÉcrire correctement en français n’est pas toujours une mince affaire. Normalement, on peut considérer que la phrase ci-dessous est simple et surtout compréhensible: “Devant l’aclamation du public, le cycliste n’a pas vu la femme qui cherchait à alaiter son bébé”.

Par contre, cette phrase est-elle correctement rédigée? Sauriez-vous justifier votre réponse ?

Cette phrase compte deux mots mal écrits: “aclamation” et “alaiter”. Pourquoi ces mots sont-ils mal écrits?

En français, à chaque fois qu’un mot commence par les voyelles “a” ou “o” et qu’elle y sont employées comme des prépositions inséparables, nous devons doubler la consonne qui les suit.

Petite explication! On considère que les voyelles “a” ou “o” sont des prépositions inséparables d’un mot lorsque qu’en les enlevant de ce dernier, nous retrouvons un autre mot français. Exemple: Attirer – Si nous enlevons le “a”, nous retrouverons le mot “Tirer”. Apprendre – En supprimant le “a”, nous aurons le mot “prendre”. Opposer – Sans la voyelle “o”, nous retrouvons le mot “poser”.

Dans ce sens, nous devons doubler la consonne dans les mots “acclamation” et “allaiter”. Et dans la même lignée, désormais, vous doublerez systématiquement la consonne dans: annoter, aggraver, apparaître, arranger, approuver, oppresser, opposition…

Pour aller plus loin sur le doublement de la consonne, nous vous proposons ici un texte sur l’emploi d’une consonne simple ou double après le E.

Enfin, ne nous insultez pas si vous tombez sur des exceptions aux règles présentées ci-dessus… 🙂

Share Button

Commentaires

Commentaires

Ce texte vous a intéressé? Dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*