A la Une :

Quel a été le premier pays au monde à interdire les violences corporelles sur les enfants ?

Share Button

Les violences corporelles sur les enfants sont interdites dans une cinquantaine de pays. Avouez qu’il vous arrive de donner la fessée à des enfants ? Humm… Une bonne petite fessée 🙂

Eh ben, si vous êtes pour la fessée, sachez qu’elle est désormais interdite en France ! Eh oui, c’est fini, plus de fessée aux gamins 🙂

En effet, le 22 décembre 2016, la France est devenue le 52ème pays du monde à l’interdire la fessée.

Par contre, nos amis les Députés n’ont rien dit sur la fessée entre adultes. Vous êtes donc libre de rester adepte de la petite fessée entre adultes 🙂

Il faut savoir que la violence corporelle sur les enfants est interdite dans beaucoup de pays car d’après différentes études, la “violence éducative” n’a aucune vertu pédagogique. Au contraire, à l’adolescence, elle pousse certains jeunes à la délinquance, au suicide, à la consommation de drogue…

Alors… Quel a été le premier pays au monde à interdire les violences corporelles sur les enfants ?

La réponse est… La suède. Eh oui, la Suède a été le premier pays au monde à interdire les violences corporelles sur les enfants. Nos amis suédois ont légiféré à ce sujet en 1979 !

Après la Suède, d’autres pays du Nord ont suivi l’exemple : la Finlande en 1983, la Norvège en 1987… Retenez en passant que nos amis Allemands ont interdit les violences corporelles sur les enfants en 2000.

Enfin, comme vous le savez, les violences corporelles ne concernent pas uniquement la fessée. En France, l’article 66 de la Loi Égalité et Citoyenneté rappelle “l’exclusion de tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles”.

Autrement dit, tout acte de violence verbal/psychologique (crier, insulter, se moquer, humilier, menacer…) ou physique (tirer les oreilles, gifler, pincer, donner des coups de pied, secouer, pousser, saisir brutalement, bousculer, priver de nourriture…) est interdit.

Voilà tout ! Vive la fessée entre adultes 🙂

Share Button

Commentaires

Commentaires

Ce texte vous a intéressé? Dites-nous ce que vous en pensez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*